Conditions de reconnaissance

Pour que vous ayez éventuellement droit à une allocation ou à une autre aide sociale, il faut que votre handicap soit reconnu par nous. Nous profitons aussi de l'occasion pour examiner si vous satisfaites une série d'autres conditions. Pour pouvoir bénéficier d'une allocation par exemple, vos revenus ne peuvent excéder un certain montant.

Attestation de reconnaissance du handicap

Pour faire reconnaître votre handicap, vous pouvez vous adresser à la DG Personnes handicapées. Vous recevrez alors une attestation qui vous permettra, sous certaines conditions, de bénéficier d'avantages sociaux auprès de la DG Personnes handicapées et/ou d'autres instances.

Allocations

Si nous avons reconnu votre handicap et si vous remplissez certaines conditions, vous pouvez bénéficier d'une allocation payée par nos soins:

  • Vous avez entre 18 et 65 ans et vous ne pouvez travailler en raison de votre handicap? Ou vous travaillez, mais votre capacité de gain est limitée à 1/3 de ce qu'une personne en bonne santé peut gagner sur le marché du travail ordinaire?
    Dans ce cas, vous avez peut-être droit à une allocation de remplacement de revenus (ARR).
  • Vous avez entre 18 et 65 ans et vous avez du mal à effectuer des tâches de la vie de tous les jours comme cuisiner, manger, faire sa toilette, nettoyer, … ? Autrement dit, votre handicap a une influence sur votre autonomie ?
    Dans ce cas, vous avez peut-être droit à une allocation d'intégration (AI).
  • Vous avez 65 ans ou plus et vous avez du mal à effectuer des tâches de la vie de tous les jours comme cuisiner, manger, faire votre toilette, nettoyer, …? Autrement dit, votre handicap a une influence sur votre autonomie? Dans ce cas, vous avez peut-être droit à une allocation pour l'aide aux personnes âgées (APA).

L'allocation est versée mensuellement sur votre compte.

Attention: il ne s'agit pas d'une indemnité d'invalidité. Cette dernière est octroyée par l'Institut national d'assurance maladie-invalidité (INAMI) en cas d'incapacité de travail. Il ne s'agit pas non plus de l'indemnité dont vous bénéficiez en cas de handicap dû à une maladie professionnelle ou un accident de travail.

En ce qui concerne les allocations, nous tenons notamment compte de vos revenus: ils ne peuvent dépasser un certain seuil.

Vous trouverez plus d'informations dans la rubrique 'mes droits'.

Allocations familiales supplémentaires *

Nous reconnaissons aussi le handicap des enfants jusqu'à 21 ans, dans le cadre des  allocations familiales supplémentaires. Nous examinons si le handicap a des conséquences physiques ou mentales, s'il a une influence sur les activités quotidiennes et s'il a des conséquences pour la famille.

Les allocations familiales supplémentaires ne sont pas versées par nos soins, mais par la caisse d'allocations familiales.

* Ces informations ne concernent que les enfants habitant à Bruxelles ou en Wallonie. L’évaluation du handicap d’enfants habitant en Flandre relèvera à compter du 1er janvier 2019 de « Kind en Gezin » et non plus du SPF Sécurité sociale. En outre, les allocations familiales supplémentaires portent désormais en Flandre le nom de « supplément de soins pour enfants ayant un besoin spécifique de soutien » et font partie du « Groeipakket » (anciennes prestations familiales et interventions financières). Vous trouverez davantage d’informations sur la page « Allocations familiales supplémentaires ».

Carte de stationnement et carte de réduction transports en commun

Nous délivrons également la carte de stationnement pour personnes handicapées aux personnes qui, en raison de leur handicap, ont beaucoup de mal à se déplacer. Il existe aussi la carte de réduction pour les transports en commun, pour les aveugles et malvoyants.