Publication du Rapport relatif à l’enquête City H@ndi auprès des communes

18 février 2022

City H@ndi est un projet de la DG Personnes handicapées qui vise à « aider les administrations communale à aider les personnes handicapées ». Fin septembre 2021, l'équipe de projet a contacté 1.993 personnalités parmi les autorités communales des 581 communes de Belgique. Une lettre de la Ministre Karine LALIEUX était jointe, ainsi qu'un questionnaire. L'enquête a connu un énorme succès puisque 83 % des communes y ont participé !

Lire le rapport des résultats (.pdf)

L'enquête City H@ndi avait pour but de connaître comment l'accueil des personnes handicapées est organisé (avec quel impact de la pandémie) et de mettre à jour la liste des personnes de contact dans les communes. Un certain nombre de possibilités de soutien de la part de la Direction générale Personnes handicapées (DG HAN) était proposée.

Ce qui est intéressant avec la méthodologie utilisée, c'est qu'il est possible de présenter les résultats sur le plan national ou par langue ou par territoire couvert par les 11 équipes de la DG HAN ou encore par territoire couvert par chacun des assistants sociaux de la DG. Ceci va permettre à l'équipe de projet de mettre sur pied (entre mars et mai) différents plans d'action qui correspondent aux différents niveaux d'analyse.

Voici les principales tendances :

Les communes indiquent que l'accueil des personnes handicapées se fait, en moyenne, via 3 agents. Ces derniers ont un profil de type « assistant social » dans 75 % des cas environ. Nous avons recueilli les coordonnées de plus de 1.280 agents communaux et avons pu mettre à jour la liste des Conseillers en sécurité de l'information.

Voici la liste des formes de soutien que la DG Personnes HAN proposait aux communes :

  • Un pôle technique qui est coché par plus de 70 % des répondants.
    • 81% des répondants néerlandophones souhaitent un soutien par téléphone contre 70% des répondants francophones et seulement 44% pour les répondants germanophones.
    • Le soutien par e-mail est plébiscité à plus de 70% pour les répondants francophones et néerlandophones mais n'obtient que 56% du côté germanophone.
    • Les rencontres avec les assistants sociaux de la DG HAN ne sont demandées que par 1 commune sur 2.
    • La liste des données de contacts mise à jour est sollicitée par plus de 70% (des francophones et néerlandophones) et est souhaitée par 78% des répondants germanophones.
  • Un pôle formation qui est sensiblement moins demandé
    • 63% des répondants néerlandophones souhaitent des sessions d'information sur l'application My Handicap pour 67% des répondants germanophones et seulement 48% des francophones.
    • Les sessions d'informations sur le volet médical ne sont souhaitées que dans 1 commune sur 2 et même moins du côté francophone.
    • Les sessions d'informations sur le volet administratif sont demandées à 67% par les répondants néerlandophones et germanophones et seulement à 55% du côté francophone.

L'enquête se terminait par une question ouverte, permettant aux répondants d'exprimer des suggestions et remarques. Plus de 56 % des répondants ont saisi l'opportunité. La matériel compilé tient sur 25 pages (!) mais l'équipe de projet a dégagé 4 grandes tendances dans les interventions (quel que soit le régime linguistique) :

  • Besoin d'une accessibilité meilleure et directe de la DG HAN pour les professionnels ;
  • Rôle accru de la DG HAN en termes d'information (via son site) et de facilitation (dans la bonne compréhension du rôle respectif des autres institutions) ;
  • Lisibilité des documents (formulaires et décisions) à améliorer ;
  • Besoin de maintenir et accentuer le travail en réseau (un rôle moteur de la part de la DG HAN est souhaité).

L'impact que la pandémie a eu sur l'accueil des personnes handicapées (avec ou sans rendez-vous, au guichet ou dans un bureau dédié ou encore au domicile de la personne handicapée) est abordé dans l'enquête. Ces informations très utiles seront mises à disposition des assistants sociaux de la DG.

Une minorité de communes ont déclaré ne pas s'occuper de l'accueil et de l'encadrement des personnes handicapées. L'équipe de projet communiquera ces informations à l'équipe de la DG HAN concernée afin de contacter ces communes, d'analyser ensemble la situation et de leur fournir – si cela est souhaité - un soutien.

L'équipe City H@ndi adresse ses plus vifs remerciements aux très nombreuses personnalités des autorités communales pour leur participation active à l'enquête. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant des avancées du projet dans les prochains numéros d'HandiPro.

Pour toute question au sujet de l'enquête : Cityhandi@minsoc.fed.be