Logement et situation familiale

Le montant de votre allocation dépend, entre autres, de votre situation familiale. Nous divisons la situation familiale en 3 catégories (A, B et C).

Votre situation familiale Votre catégorie

Vous habitez avec des membres de votre famille

  • au premier degré : parents, enfants, beaux-parents, beaux-fils, belles-filles, enfants de votre partenaire, etc.
  • au deuxième degré : grands-parents, petits-enfants, frères, sœurs, beaux-frères, belles-sœurs, grands-parents ou petits-enfants de votre partenaire, etc.
  • au troisième degré : oncles, tantes, neveux, nièces, arrière-grands-parents, arrière-petits-enfants, arrière-grands-parents ou arrière-petits-enfants de votre partenaire, neveux et nièces de votre partenaire, oncles et tantes de votre partenaire, etc.
A
Vous habitez dans un logement adapté ou séjournez en institution mais gardez votre domicile chez des A pour les trois premiers mois, puis B
Vous vivez seul B
Vous habitez dans un logement adapté ou vous séjournez en institution et vous y êtes aussi domicilié(e) B
Vous vivez ensemble (même adresse de domicile) avec une personne avec laquelle vous n'avez aucun lien de parenté au 1er, 2ème ou 3ème degré et qui n'est pas votre partenaire C
Vous avez un partenaire (mariage ou cohabitation légale ou de fait) C
Vous avez à charge un enfant de moins de 25 ans pour lequel vous percevez des allocations familiales ou percevez une pension alimentaire ou payez une pension alimentaire C
Vous avez la garde alternée d'un enfant C
Vous habitez dans un logement adapté ou vous séjournez en institution, mais vous gardez votre domicile chez votre partenaire C
  • Si votre état civil change auprès de votre administration communale (vous vous mariez, vous divorcez, votre partenaire décède, etc.), nous en serons automatiquement informés et nous examinerons si cela a un impact sur votre allocation. Vous ne devez donc rien faire.
  • Si votre situation familiale change, mais que votre état civil reste inchangé (exemple : votre conjoint va vivre ailleurs, mais vous restez mariés/ Cohabitation légale ou de fait avec quelqu'un qui peut être ou non votre partenaire), vous devez, dès que possible, nous en informer.
  • Si vous déménagez et le signalez à votre administration communale, nous serons informés automatiquement de votre déménagement via le Registre national. Vous ne devez donc pas nous le signaler vous-même.
  • Si vous êtes incarcéré(e) ou admis(e) dans une institution de défense sociale, votre allocation ne sera plus versée pendant la durée de votre séjour.
  • Si vous séjournez dans une institution et si les frais de séjour sont payés par l'état, un service public ou une caisse d'assurance sociale, votre allocation d'intégration sera diminuée de 28 % durant votre séjour. C'est le cas lorsque : vous séjournez jour et nuit dans une institution, vous n'êtes pas placé en famille, vous séjournez pendant au moins trois mois consécutifs en institution.