Bientôt l'allocation de remplacement de revenus et l'allocation d'intégration à partir de 18 ans

5. august 2020

La ministre des personnes handicapées, Nathalie Muylle, souhaite abaisser l'âge pour percevoir une allocation de remplacement de revenus (ARR) ou une allocation d'intégration (AI) de 21 à 18 ans.

Les personnes handicapées pourront bénéficier d'une prestation nettement plus élevée dès qu'elles auront 18 ans grâce à la modification législative. Actuellement, les personnes handicapées, jusqu'à l'âge de 21 ans, ne peuvent recevoir que des allocations familiales supplémentaires, d'un montant bien inférieur à celui de l'ARR ou de l'AI. Chaque année, quelques 10 000 jeunes handicapés recevraient un montant plus élevé si la loi était modifiée.

L'âge limite pour une ARR/AI est toujours actuellement de 21 ans car cela correspondait à l'âge de la majorité lors de la rédaction de la loi en 1987. La Cour constitutionnelle a décidé que ce n’était plus approprié aujourd'hui.

Pour l'instant, la limite d'âge de 21 ans est maintenue, mais la loi doit être modifiée dans un délai de six mois. Dès que la loi sera modifiée, nous informerons les personnes concernées en concertation avec les régions responsables des allocations familiales.