Revenus et pensions

  • Vos revenus augmentent

    Si vos revenus annuels, ou ceux de votre ménage, augmentent d'au moins 20 %, vous devez obligatoirement nous en avertir dans les 3 mois. Prenez contact avec nous ou avec un travailleur social près de chez vous pour signaler toute modification de vos revenus Nous pourrons ainsi déterminer si l'augmentation de vos revenus a un impact sur votre allocation. Ce nouveau calcul aura lieu le 31 décembre de l'année au cours de laquelle les revenus (vos revenus et ceux de votre ménage) auront changé d'au moins 20%.

    Si vous ne le faites pas à temps, vous risquez de devoir rembourser votre allocation ou une partie de votre allocation.
  • Vos revenus diminuent

    Si vos revenus ou ceux de votre ménage diminuent, vous pouvez introduire une nouvelle demande d'allocation. Ce nouveau calcul aura lieu le 31 décembre de l'année au cours de laquelle les revenus (vos revenus et ceux de votre ménage) auront changé d'au moins 20%.

    Une diminution de vos revenus ne signifie pas forcément une augmentation de votre allocation. Dans certains cas, votre allocation pourra même diminuer.
    Avant d'introduire une nouvelle demande, nous vous conseillons de commencer par demander à nous ou à un travailleur social près de chez vous s'il est bien pertinent d'introduire une nouvelle demande.
  • Le type de revenu change

    Si des revenus du travail ont été remplacés par des revenus de sécurité sociale (par exemple : allocation de chômage, indemnités de mutualité, pension, etc.), vous devez nous le communiquer dans les 3 mois.
  • Vous commencez à travailler

    Si vous commencez à travailler comme salarié(e), vous ne devez pas nous le signaler. En effet, nous en serons informés automatiquement.

    Si vous commencez à travailler comme indépendant(e), vous devez nous le signaler dans un délai de trois mois. Vous pouvez le signaler directement chez nous ou par l'intermédiaire d'un travailleur social près de chez vous.
  • Vous prenez votre pension

    Si vous prenez votre pension, vous ne devez pas nous le signaler, sauf si les revenus (vos revenus et ceux de votre ménage) augmentent de plus de 20 % cette année-là. Si vos revenus ou ceux de votre ménage diminuent suite à votre pension, vous pouvez introduire une nouvelle demande d'allocation.

    Si, jusqu'à présent, vous receviez une allocation de remplacement de revenus (ARR) et/ou une allocation d'intégration (AI), vous pouvez demander une allocation pour l'aide aux personnes âgées (APA).

    Si vous le faites, nous calculerons le montant de l'APA à laquelle vous pourriez avoir droit. Nous comparerons ensuite le montant de cette APA au montant que vous recevez actuellement (votre ARR ou votre AI). Vous recevrez le montant le plus avantageux pour vous (ARR/AI ou APA). Vous ne perdez donc pas automatiquement votre allocation de remplacement de revenus ou votre allocation d'intégration.